Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA SOPHROLOGIE

La sophrologie caycédienne

ou Méthode Caycedo®

La sophrologie est une discipline scientifique, qui a été fondée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre et neurologue (par la suite, professeur à la faculté de médecine de Barcelone).

Il existe actuellement de nombreuses écoles différentes, portant le nom de sophrologie. La sophrologie caycédienne est la sophrologie authentique, telle que développée et enseignée par le Pr Caycedo (1932-2017). C'est désormais sa fille, Natalia Caycedo (elle-même médecin psychiatre, diplômée en neurophysiologie et en neuropsychologie), qui forme les sophrologues caycédiens.

Étymologie

Alfonso Caycedo a nommé cette discipline d’après trois mots grecs :

  • Sos : équilibre, harmonie
  • Phren : conscience
  • Logos : étude

Ce qui signifie : Étude de la conscience en équilibre

Définitions

Une définition courte : La sophrologie caycédienne est un entraînement du corps et de l’esprit, pour développer sérénité et bien-être.

Une définition un peu plus précise : La sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

 

La sophrologie caycédienne

La pratique régulière de la sophrologie favorise le développement de la perception positive du corps, de l’esprit, des états émotionnels et des valeurs personnelles.

Cette découverte permet peu à peu une transformation positive de l’attitude envers soi-même et envers les autres.

Elle permet d’optimiser ses propres capacités au quotidien de façon autonome et dans le respect de la personnalité de chacun.

Les principes de la méthode

Action positive : la pratique de la sophrologie permet de prendre conscience du positif qui est en soi et de le développer. Le positif occupe une place prépondérante dans la méthode.

Adaptabilité : les exercices de la méthode peuvent être adaptés à beaucoup de situations de la vie quotidienne (on peut faire un exercice dans le bus par exemple) ou à sa propre situation (handicap, maladie…).

Schéma corporel : la présence du corps dans la conscience est une constante dans toutes les techniques de la méthode et dans la vie quotidienne des personnes qui pratiquent la sophrologie.

Vivance : c’est un néologisme issu du mot espagnol vivancia, qui signifie expérience vécue, qui transforme celui qui l’expérimente. En sophrologie, la vivance caractérise le vécu lors des exercices, et les bienfaits de l’entraînement.

Répétition (ou répétition vivantielle) : la répétition de la vivance (c'est à dire les entraînements personnels) est à la base de la méthode. Elle permet la découverte et la conquête de ce potentiel positif qui est en chacun, et les transformations qui en découlent (les changements ne sont pas uniquement dans l’esprit : ils se concrétisent aussi au niveau biologique).

Accéder à une nouvelle conscience de soi

La pratique régulière de la sophrologie favorise le développement de la perception positive :

  • du corps
  • de l’esprit
  • des états émotionnels
  • des valeurs personnelles

Ce que la sophrologie caycédienne n'est pas :

  • une simple technique de relaxation
  • une philosophie orientale
  • de l’hypnose
  • de la psychologie
  • de la psychanalyse (la psychanalyse est l'étude de l'inconscient, alors que la sophrologie est l'étude de la conscience)

La sophrologie est basée sur un entraînement régulier, que l'on peut considérer comme faisant partie d'une hygiène de vie globale (comme faire du sport, se laver, bien manger).

arbre sur ciel.jpg

 

Les commentaires sont fermés.